Villa Paradiso

Une maison d'hôtes unique : un agréable gîte à Baracoa, Cuba

Le cacao biologique de Baracoa : un vrai régal!

Publié le 24 septembre, 2017.


Si vous cherchez encore une raison pour venir à Baracoa, en voici une très convaincante (et introuvable ailleurs à Cuba) : le chocolat biologique le plus délicieux auquel vous ayez goûté!

Cocoa presentation Baracoa Cuba

Quelque chemin que vous preniez dans la région de Baracoa, vous trouverez une ferme de cacao après chaque courbe : des arbres bas, le tronc truffé de fleurs qui deviendront des cabosses pleines de ces merveilleux grains.

Cocoa Tree Blooming – Baracoa, Cuba Cacao

Le cacao, synonyme de l’identité de Baracoa

Baracoa produit 75% du cacao de Cuba sur des milliers d’hectares qui comptent les fermes au plus haut niveau de rendement au pays. Le cacao est l’une des cultures liées à l’identité de ces terres et nos paysans en prennent soin et l’améliorent depuis des siècles avec dévouement et amour.

L’art du cacao est transmis d’une génération à la suivante. Les producteurs savent interpréter le temps, leurs mains savent préparer la terre, élaguer les branches, transformer les parties non utilisées des plantes en engrais biologique pour améliorer la qualité du sol.

La Finca Las Mujeres, porte-étendard de la tradition cacaotière de Baracoa

Quiconque aura eu le plaisir de rencontrer Deisy à la ferme Las Mujeres ne l’oubliera jamais. Surnommée « la reine du cacao » par Alejandro Hartmann Matos, historien officiel de la Ville de Baracoa, elle reçoit les voyageurs les portes ouvertes et un grand sourire aux lèvres pour partager avec eux la culture du cacao.

Deisy la reina del cacao en Baracoa, Cuba

La Finca Las Mujeres compte 4 hectares. Deisy et sa famille travaillent toute l’année sur ces terres. Tant l’histoire de sa communauté comme les détails de sa vie quotidienne font surface lorsque Deisy raconte aux visiteurs les diverses phases de la culture du cacao, de sa récolte et de la fabrication du chocolat.

La visite à la ferme Las Mujeres se termine par une dégustation qui éveille votre sens du goût : vous pourrez savourer la pulpe qui enrobe le grain de cacao mûr, le grain pur, le grain torréfié, le cacao sans sucre, le cacao sucré, le chocolat et les traditionnels bonbons au chocolat.

Tasting Ripe Cocoa Pulp Baracoa Cuba

Che Guevara et l’avenir du chocolat en ce territoire

La production de cacao à Baracoa vit son premier apogée au début du 19ème siècle, lorsque la rébellion contre l’esclavage et l’Indépendance d’Haïti ont suscité des migrations à travers le Passage des vents pour s’installer dans l’Est de Cuba, dont notre région. Ces migrants français ont lancé la production de cacao utilisant de nouvelles techniques et méthodes.

Dans l’avenir, la production de cacao devait connaître des hauts et des bas liés à diverses situations dans le marché international, dont l’émergence du commerce de la banane, produit qui est devenu le principal produit d’exportation de Baracoa au fil de plusieurs décennies. Suite à la Révolution en 1959, le cacao redeviendra un produit central dans l’agriculture de la région.

Centro de propagación de cacao Baracoa Cuba

Le 1er avril 1963, alors qu’il était Ministre de l’Industrie, Che Guevara inaugure ici la première (et depuis lors, la seule) usine de chocolat de Cuba. Elle n’est pas ouverte aux visiteurs, mais l’arôme exquis qui flotte autour de l’usine est remarquable lorsqu’on passe devant elle en allant vers la rivière Duaba, au mont El Yunque, au fleuve Toa, à la plage Maguana et au Parc national Alexandre de Humboldt. Pour beaucoup de voyageurs, un rituel obligé consiste à s’arrêter face à l’usine et se prendre en photo!

Che Guevara en la Fábrica de chocolate Baracoa Cuba

En 2011, la Commission nationale des monuments, du Ministère de la Culture, investit ces aires cacaotières du statut de Zone de protection, reconnaissant ainsi leur valeur patrimoniale et les encadrant dans des approches de gestion appropriées.

De fins chocolatiers du monde viennent chercher du cacao à Baracoa

Il n’est pas étonnant que des chocolatiers de divers pays soient venus à notre région à la recherche des grains produits dans ces terres, en vue de les importer. Ces producteurs correspondent à la catégorie connue comme « bean to bar » (des fêves jusqu’à la barre), qui utilisent des grains d’origine unique pour produire des barres de cacao biologique de très haute qualité.

En Angleterre, Willie’s Cacao est un fervent importateur de cacao de Baracoa. En 2014, il écrivait : « L’inépuisable cacao torréfié de Baracoa : des grains exceptionnels. »

Le haut diplomate Tim Cole, qui a représenté le Royaume-Uni à Cuba entre 2012 et 2016, disait en septembre 2015 : « Je viens de découvrir ces GRANDS chocolats britanniques de @WilliesCacao, faits avec des grains de cacao de Baracoa. »

En Belgique, le chocolatier Benoit Nihant a montré sur Instagram une vidéo de son processus de production : « EN DIRECT DE MON ATELIER. Broyage du grué de cacao. Origine : Cuba. Région : Baracoa. »

En France, les fournisseurs Chocrawlate/Cacao Origin mettaient en exergue ce chocolat fait en Russie : « Pure origine, Cuba 70 %, fabriqué par @freshcacao avec des fêves Trinitario Baracoa. Arôme de tabac et amertume. »

En Irlande, The Proper Chocolate Company annonçait, en avril 2017 : « Nous aurons une dégustation de ce petit chocolat piquant lors de notre marché des samedis, demain : Cuba, Baracoa, avec du plantain caramélisé et des piments enflammés. »

Près d’El Yunque et de la rivière Duaba : le Sentier socioculturel du cacao

Si vous n’êtes pas en mesure d’aller à la Finca Las Mujeres, mais que vous comptez vous rendre à la zone protégée d’El Yunque, qui comprend la rivière Duaba et ses cascades, vous pourrez visiter la Finca Duaba et le Sentier socioculturel du cacao.

Sendero del Cacao – Baracoa, Cuba

Cette ferme gérée par l’État cubain vous offre une promenade parmi des cacaoyers et une explication des processus de cultivation, de récolte et de traitement du grain.

Ici, vous pourrez savourer une bonne tasse de chorote, breuvage traditionnel paysan fait de cacao, lait de coco et cannelle, épaissi à la « bananina » (farine biologique de plantain, riche en éléments nutritifs). Ça, vous le trouverez seulement à Baracoa et nulle part ailleurs à Cuba!

De nombreux voyageurs s’étant logés à Villa Paradiso se sont procuré à la Finca Las Mujeres le mélange artisanal pour préparer du chorote. Le résultat parle par lui-même : aromatique et avec ce goût de préparation faite maison, il n’y a pas de chorote comme celui de Deisy.

À Baracoa, il faut savoir où trouver le meilleur chocolat

Le cacao et le chocolat doivent être achetés frais, pas rassis. Naturels et sans agents de conservation. Rien ne se compare à une boule de cacao pur, biologique, catégorie d’exportation. Nos visiteurs partent de Baracoa emportant 2 ou 3 boules de cacao (ou plus!) qui peuvent être rappées à la maison pour préparer du chocolat chaud, ou froid et toutes sortes de desserts et de pâtisseries.

Sur El Bulevar (rue piétonnière) au centre-ville de Baracoa, vous pouvez faire un arrêt à la Casa del Cacao. On y sert un chocolat chaud délicieux. Et un chocolat bien froid qui est un baume pour le corps et l’âme en ces journées torrides de l’Est de Cuba!

Vous pouvez aussi passer par la crèmerie El Cocal et demander s’ils ont de la crème glacée au chocolat : une saveur exquise de Baracoa!

El Cocal • Baracoa, Cuba

Le saviez-vous?

Le beurre de cacao a de multiples usages, dont les soins de la peau, du cuir chevelu, des cheveux et des lèvres irritées et séchées par le climat hivernal.

Le cacao a plusieurs propriétés bénéfiques pour la santé, dont la santé cardiovasculaire et neurologique.

Une publication récente suggère l’existence d’une relation entre la consommation des flavanoïdes du chocolat et l’efficacité de certaines fonctions mentales. Cette relation semble être prometteuse pour le renforcement de certaines habiletés cognitives (niveau d’attention, traitement de l’information, faculté de la mémoire) chez des adultes âgés et chez des individus souffrant de troubles du sommeil.

Information pratique et détails pour votre budget

  • La visite à la Finca Las Mujeres est gratuite. Après la narration et la dégustation offertes par Deisy et sa famille, les visiteurs peuvent acheter des produits de la ferme : des boules de cacao pur (1 CUC); un bloc de barres de cacao sans sucre (2 CUC); un bloc de barres de cacao sucré (2 CUC); des barres de chocolat (2 pour 1 CUC); des bonbons au chocolat (4 pour 1 CUC); mélange pour chorote (2 CUC) et beurre de cacao (un contenant pour 4 CUC). Nous vous encourageons à acheter certains de ces produits pour soutenir cette ferme familiale et leur permettre de bénéficier du tourisme durable.
  • La visite à la Finca Las Mujeres peut faire partie d’une excursion d’une durée d’un jour qui inclut aussi une randonnée dans le Canyon de Yumurí et un après-midi à la plage El Manglito. Un taxi pour ce parcours coûte environ 30 CUC pour la journée. Si vous partagez cette dépense avec d’autres voyageurs, le coût par personne diminue.
  • La visite à la Finca Duaba et au Sentier socioculturel du cacao coûte 2 CUC et elle comprend une tasse de chorote. La ferme compte aussi un restaurant où vous pouvez manger (entre 6 et 10 CUC).
  • La visite à la Finca Duaba et au Sentier socioculturel du cacao peut être combinée avec d’autres activités telle une excursion aux cascades de la rivière Duaba. Ou avec une excursion au fleuve Toa. Ou avec une journée à la plage Maguana. Selon la combinaison de votre choix, un taxi peut coûter environ 25 CUC (combinaison avec les cascades de la Duaba), ou quelque 35 CUC (combinaison avec plage Maguana). Si vous partagez cette dépense avec d’autres voyageurs, le coût par personne diminue.
  • Ces visites et excursions peuvent se faire en bicyclette également. La Finca Las Mujeres se trouve à 15 km de Baracoa, et la ballade traverse de très jolies zones rurales. Si vous décidez de la combiner avec la plage El Manglito, ce seront en tout quelque 23 km (aller, plus 23 au retour). Et si vous allez jusqu’à la Gorge de Yumurí, ce seront 28 km (aller, plus 28 au retour).
  • Si vous allez à vélo à la Finca Duaba et au Sentier socioculturel du cacao, la distance est de 5 km. De là aux cascades de la Duaba, c’est 5 km de plus. Si vous combinez le Sentier socioculturel du cacao plutôt avec le fleuve Toa, comptez 5 km de plus jusqu’au restaurant Rancho Toa sur le bord du fleuve, et de là vous pouvez continuer votre ballade longeant le Toa aussi loin que vous le voudrez. Du Sentier socioculturel du cacao jusqu’à la plage Maguana, ce sont 17 km de plus (22 km en tout pour l’aller, puis 22 pour le retour).
  • La location d’un bon vélo à Baracoa peut coûter entre 5 et 6 CUC.
  • Comme une gracieuseté de la maison, Villa Paradiso offre à ses visiteurs des cartes cyclables de la région de Baracoa. Nous vous invitons à en apprendre davantage sur le cyclotourisme à Baracoa.
  • Un chocolat chaud ou froid à la Casa del Cacao : 1 CUC.
  • Une boule de crème glacée à El Cocal : 0.75 CUP, c’est-à-dire, 0.03 CUC!

Activités, Baracoa, Tourisme Durable

Étiquettes : , , , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous