Villa Paradiso

Une maison d'hôtes unique : un agréable gîte à Baracoa, Cuba

Baracoa : de l’archéologie en pleine ville

Publié le 16 juin, 2018.


La région de Baracoa compte de nombreux sites archéologiques de haute importance à Cuba. Si vous n’est pas en mesure de faire une excursion d’un jour pour les explorer, au milieu de la ville elle-même il y a deux endroits où vous pourrez apprendre davantage à propos de la vie du peuple taïno avant l’arrivée de Colomb.

Arriving at Archaeological Museum • Baracoa Cuba

Villa Paradiso vous recommande de visiter le Musée Archéologique Cuevas El Paraíso et la salle d’exposition de la Société Archéologique de Baracoa.

Le Musée Archéologique Cuevas El Paraíso

Fondé en 2003 par des membres de la Société Archéologique de Baracoa, le Musée Archéologique Cuevas El Paraíso est mentionné dans une panoplie de guides de voyages.

Museo Arqueológico Cuevas del Paraíso • Baracoa, Cuba

Le musée est situé sur la colline El Paraíso, dans le quartier du même nom, où se trouve également Villa Paradiso (nous sommes à un coin de rue du musée). Il faut suer un peu pour monter sur la colline, mais ça vaut certainement le coup ! Le responsable du musée, Noel Coutin Lobaina, offre aux visiteurs des explications riches et détaillées des Taïnos et du musée.

Plus d’une centaine d’artefacts, dont des pièces originales et des reproductions

Un système de grottes naturelles nommé Cuevas El Paraíso constitue le foyer de ce musée. Une bonne partie de l’exposition reproduit des scènes de la vie des Taïnos.

Musée Archéologique Cueva El Paraiso • Baracoa Cuba

Dans le musée, on trouve une collection importante d’objets originaux. Parmi eux, vous pourrez apprécier des objets en terre cuite, des coquillages et d’autres outils utilisés au quotidien. Ces objets sont protégés derrière des écrans en vitre.

Museo Arqueológico Cueva del Paraíso • Baracoa Cuba

La vie quotidienne des Taïnos

Parmi les reproductions que vous trouverez au musée, il y a par exemple un canoë fait à l’ancienne manière taïna : d’un seul morceau taillé, à partir du tronc d’un seul arbre. Les forêts étaient abondantes il y a cinq siècles et la population, peu nombreuse, de sorte que cette pratique ne comportait aucune menace pour la flore.

Archaeological Museum Grounds • Baracoa, Cuba

Vous trouverez également des instruments musicaux, ainsi que des artefacts utilisés pour moudre du maïs ou pour presser du manioc rappé. On se servait de ce dernier pour préparer un pain rond et plat nommé « casabe », qui constituait un aliment central chez les Taïnos.

Des enterrements cérémoniaux et le cemí ou idole du tabac

D’autres objets clés du musée archéologique comprennent des ossements qui montrent la manière dont les enterrements étaient effectués avant l’arrivée des conquérants. Un de ces ossements a été trouvée au site archéologique Cueva del Cacique (ou Cueva de la Vigía), dans la petite communauté de Boma. Tout indique que ces os pourraient être ceux du chef taïno Guamá, grand leader de la résistance du peuple taïno face aux Européens.

Ossements • Musée archéologique • Baracoa Cuba

Une pièce fort intéressante est la reproduction du Cemí de Gran Tierra ou idole du tabac. La pièce originale a été trouvée au début du 19èmesiècle et elle se trouve actuellement au Musée Luis Montané, à La Havane. Une autre reproduction, aux dimensions sensiblement plus grandes, a été placée sur le bord de La Farola, la route spectaculaire qui traverse la Sierra del Purial et par laquelle on se rend à Baracoa en provenance de Santiago de Cuba et passant par la ville de Guantanamo.

Cemi • Taino Tobacco Idol • Idole du tabac • Baracoa, Cuba

Une autre pièce originale représentant le Cemí du Tabac, taillée sur une stalagmite, a été trouvé en 1915 dans la grotte La Patana, dans la zone de Maisi, par l’archéologue états-unien Mark Harrington. Ce dernier a arraché la pièce à l’aide d’une scie, l’a divisée en trois morceaux et l’a emporté aux États-Unis.

Plusieurs niveaux de grottes et une vue incroyable de la ville et de la baie

Le sol dans ces grottes est glissant, du fait de l’humidité. Vous devrez faire attention à votre marche et vous servir des garde-corps. Lorsque vous parcourrezles grottes, vous y entrerez et en sortirez plusieurs fois en vous avançant d’une grotte à la suivante. Vous pourrez apprécier des objets tant à l’intérieur des grottes qu’à l’extérieur, parmi la végétation.

Musée archéologique • Baracoa, Cuba

À plusieurs endroits sur l’aire habilitée pour la visite du musée, vous trouverez des belvédères vous offrant une vue merveilleuse de la ville et de la Baie de Miel.

View of Miel Bay from Archaeological Museum • Baracoa Cuba

La Société Archéologique de Baracoa

Pas loin dumalecónse trouve le siège de la Société Archéologique de Baracoa. Une excellente salle d’exposition comprend des objets taïnos d’une grande valeur pour l’archéologie cubaine et de grand intérêt pour les visiteurs qui découvrent notre région.

Au début, quelques jeunes passionnés, appuyés par des scientifiques notables

En 1977, un groupe de jeunes se réunit autour de leur passion pour l’archéologie. Ils effectuent leurs premières explorations sous la direction du célèbre géographe cubain Antonio Núñez Jiménez, grand leader écologiste qui aura marqué les approches de protection qu’on accorde aujourd’hui aux richesses naturelles de Baracoa.

Sociedad Arqueológica de Baracoa • Cuba

Sous le nom Grupo Cacique Hatuey, ce groupe bénéficiera du soutien d’anthropologues et d’archéologues de la taille de Manuel Rivero de la Calle et Ramón Dacal Maure. En 1990, le groupe devient la Société Archéologique de Baracoa. Depuis, il est dirigé par l’archéologue Roberto Ordúñez Fernández.

Roberto Ordúñez en la Sociedad Arqueológica de Baracoa

Une myriade d’explorations de sites archéologiques à Baracoa et à Maisí

En collaboration avec des experts cubains et d’autres pays, la Société Archéologique de Baracoa a réalisé une énorme quantité d’excursions multidisciplinaires pour établir l’inventaire des nombreux sites archéologiques de la région.

Société archéologique de Baracoa • Cuba

Parmi ces sites, on trouve Cueva del Cacique (ou Cueva de la Vigía), situé à Boca de Boma. La Société Archéologique de Baracoa a également joué un rôle central à établir le cadre de gestion de l’aire protégée de Yara-Majayara et d’une panoplie d’autres sites de haute signification archéologique.

Une petite salle d’expositions hébergeant une riche collection

Une visite guidée de la salle d’exposition de la Société Archéologique de Baracoa vous permettra d’apprendre énormément de choses à propos des Taïnos. Les explications données par Roberto Ordúñez laissent transparaître sa passion, ses connaissances et son travail en profondeur et de longue date.

Roberto Ordunez explique des objets • Société arquéologique de Baracoa

Les premières vitrines d’exposition de la salle aident à placer la culture taïna dans le contexte plus ample des peuples originaires des Amériques.

Ordunez explains artifacts at Baracoa Archaeological Society

Un aperçu de la forme de vie des Taïnos

La collection comprend des objets originaux et des reproductions en terre cuite, en pierre taillée, des outils et d’autres traces qui permettent de comprendre l’alimentation des Taïnos.

Objets taïnos exposés à la Société archéologique de Baracoa

Depuis quelques mois, la salle d’exposition présente un très beau modèle d’un village taïno.

Taino Village • Arqueological Society of Baracoa • Cuba

Des pièces archéologiques uniques et merveilleuses

Une des pièces fascinantes de la salle d’exposition intègre plusieurs aspects de la cosmovision taïna. Vue d’un certain angle, elle est composée à la fois d’un hibou, qui représente le monde des morts, et d’un vagin, suggérant la fertilité et la naissance.

Taino clay figure • Baracoa Archaeological Society

Vue d’un autre angle, la pièce représente une autre image clé de la vision du monde taïna : la grenouille, nommée Toa ou Toar en langue arouaque, et qui prête son nom au fleuve le plus volumineux de Cuba et à la réserve de la biosphère où il se trouve.Figura taína de barro • Sociedad Arqueológica de Baracoa

Pour en apprendre davantage, et avec plus de profondeur et de détails, une visite guidée de ces musées s’impose. Après tout, ils ne sont qu’à quelques pas du centre-ville de Baracoa.

Le saviez-vous ?

Cet article vous parle des Taínos seulement du point de vue archéologique. Même s’il y a des gens qui affirment que les Taínos ont été complètement exterminés par les conquérants espagnols à Cuba, l’histoire et le présent nous démontrent le contraire. Dans la province de Guantanamo, il y a des communautés de descendants taïnos. Un autre angle clé de la présence taïna à Cuba est celui des traces de cette culture dans la Baracoa d’aujourd’hui.

Information pratique et renseignements pour votre budget

  • Le prix d’entrée au Musée Archéologique Cuevas El Paraíso est de 3 CUC. Si vous demandez les services d’un guide, le prix total est de 4 CUC. Si vous voulez prendre des photos, le prix total sera de 5 CUC.
  • La salle d’exposition de la Société Archéologique de Baracoa n’a pas de prix d’entrée. Nous vous recommandons de faire un don volontaire afin d’appuyer le travail de la Société.

Activités, Baracoa, Tourisme Durable

Étiquettes : , ,

Commentaires Récents

  • Tellement intéressant! Le patrimoine archéologique a l’air vraiment riche et quel plaisir de savoir que les recherches continuent! J’aimerai vraiment pouvoir venir un de ces jours pour voir tout cela de mes propres yeux!

    • Merci beaucoup ! En effet, l’héritage taïno à Baracoa est très riche et les experts locaux offrent aux visiteurs des expériences guidées super intéressantes ! Nous espérons que tu pourras venir visiter notre région dans l’avenir proche ! 🙂
      Manuel et Roberto


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous