Villa Paradiso

Une maison d'hôtes unique : un agréable gîte à Baracoa, Cuba

Yara-Majayara • Baracoa, Cuba

Yara-Majayara: des mangroves, des cavernes et des vues panoramiques

Publié le 11 juin, 2017.


Yara-Majayara est une aire protégée à Baracoa qui offre des richesses à ceux et celles qui aiment la randonnée, l’écotourisme, l’archéologie et le cyclotourisme.

Ses attraits naturels et culturels comprennent le delta de la rivière Miel avec ses mangroves, un système de terrasses géologiques truffées de cavernes, une flore locale diverse, de petites communautés paysannes, la baie de Boma…

Boca de Miel • Baracoa, Cuba

Comme vous pouvez l’imaginer, Yara-Majayara déborde d’options de randonnées ou d’excursions à vélo de diverses distances, durées et caractéristiques, mais elles ont toutes des vues incroyables dans une enclave rurale unique à l’extrémité est de Cuba!

La géologie et la flore invitent les passionnés d’aventure et de la nature

Établie en 2007, l’aire protégée de Yara-Majayara a une surface de presque 18 km carrés, avec 8 km de côtes entre le delta de la rivière Miel et la baie de Boma.

Elle comporte un système de trois terrasses géologiques en roches calcaires, la plus haute étant située à 160 mètres d’altitude. Les vues depuis chacune de ces terrasses sont simplement formidables. Il y a un nombre important de cavernes datant du Pliocène tardif.

Cuevas • Caves • Cavernes – Yara, Baracoa, Cuba

Parmi les espèces de la flore locale les plus remarquables, on trouve un palmier nommé yuraguano (coccothrinax yuraguana). Son tronc est fin et très long, avec des palmes courtes et rigides en forme d’éventail.

Coccothrinax Yuraguana • Baracoa, Cuba
Coccothrinax Yuraguana

L’accès à l’aire protégée: contemplez la belle Boca de Miel!

Elle a un nom évocateur, Bouche de miel, auquel sa tranquillité et sa luminosité font honneur. Située là où la rivière Miel se déverse sur la mer, Boca de Miel est une petite communauté de pécheurs entourée de mangroves, de la variété rhizophora mangle.

Rhizophora Mangle • Baracoa, Cuba
Rhizophora Mangle

Une petite embarcation vous permet de traverser d’une rive à l’autre, où vous trouverez le chemin de terre qui mène vers l’entrée de l’aire protégée.

Tant sous la pleine lumière du jour qu’au crépuscule, Boca de Miel offre de vues précieuses, et son atmosphère bucolique lui accorde un charme que de nombreux voyageurs considèrent unique.

Boca de Miel + El Yunque • Baracoa, Cuba

De petites communautés paysannes sur de fertiles terres rouges

Tout au long de la terrasse intermédiaire de l’aire protégée de Yara-Majayara, vous trouverez de petites communautés paysannes telles Majana et Yara, composées de jolies maisons avec des jardins que les gens embellissent de manière dévouée et avec grand plaisir. Des palmiers décoratifs, des grimpantes en fleur, des arbustes au feuillage multicolore agrémentent le devant des foyers.

Casa rural • Rural home • Maison rural – Majayara, Baracoa, Cuba

La terre à cet endroit est d’un rouge profond, à haute teneur en fer, très fertile. Ici, on cultive des tomates, du gombo, des haricots verts… Il y a des arbres à fruits tels le corossolier (annona muricata), le pommier cannelle (annona squamosa), le papayer, le manguier… Les gens s’adonnent à l’élevage de poulets, porcs, chèvres et mutons.

Majayara, Baracoa, Cuba

L’héritage taïno: histoire, culture, archéologie

Un aspect central de l’aire protégée de Yara-Majayara est son histoire. C’est ici que les Taïnos se sont établis après avoir quitté Haïti, prise par les Espagnols. Et c’est ici que la résistance face aux envahisseurs s’est enclenchée, avec les chefs Hatuey et Guamá à la tête.

L’influence culturelle des Taïnos en ces terres peut être observée dans des éléments de son architecture, dans la survie et la transmission de plusieurs pratiques de la vie rurale, dans la gastronomie et dans la langue espagnole parlée non seulement dans la région de Baracoa mais à Cuba dans son ensemble.

Techo taíno • Taino roof • Toiture taïna – Baracoa, Cuba

Plusieurs équipes d’archéologues, dont la Sociedad Arqueológica de Baracoa, ont mené des travaux importants ici depuis des décennies. De nos jours, les options d’excursion dans l’aire protégée de Yara-Majayara incluent des visites guidées du patrimoine archéologique de la zone, ce qui comprend des sites tel le Balcon archéologique (500 mètres ininterrompus de cavernes), la caverne Perla del Agua et les cavernes de San Justo.

Au sommet de la troisième terrasse, El Mirador!

L’un des sites les plus beaux de l’aire protégée est El Mirador. Situé à l’extrémité nord-ouest de la terrasse géologique supérieure, ce point d’observation panoramique se trouve dans le terrain d’une petite ferme familiale.

Les propriétaires du lieu sont très accueillants: il vous souhaitent la bienvenue, vous invitant à traverser leur terrain parmi des arbres à fruits et des animaux d’élevage. Tout d’un coup, une des plus impressionnantes vues de la région se déploie devant vos yeux. Depuis cette hauteur, vous dominez Boca de Miel, la ville de Baracoa et ses deux baies, El Yunque, la montagne La Bella Durmiente…

Oui, il est possible d’explorer la zone à vélo!

Pour celles et ceux qui aiment le cyclisme rural profond, Villa Paradiso recommande deux excursions dans la zone. Les deux commencent en prenant la Carretera Central et traversant le pont sur la rivière Miel en direction de Cabacú.

El Mirador, Majayara, Baracoa, Cuba

De là, une des deux excursions vous mène à travers la pleine d’Ojo de Agua pour ensuite monter vers la troisième terrasse de l’aire protégée via Las Cuchillas. Vous traverserez des fermes de cacao et de petits ruisseaux. Vous passerez devant de petites grappes de maisons où vous pourrez voir des éléments clés du modèle de développement humain cubain. Des cliniques médicales amènent les soins de santé à toutes les familles et des écoles remplies d’enfants assurent l’éducation pour toutes et tous dans les recoins le plus lointains. Le point culminant de cette excursion est El Mirador.

Manglar • Mangrove – Baracoa, Cuba

L’autre excursion passe par Ojo de Agua aussi, mais elle prend vite le détour vers Boca de Miel et se dirige vers la deuxième terrasse, traversant les communautés de Majana et de Yara, pour arriver enfin à Boca de Boma. Cette excursion permet d’apprécier la vue des cavernes situées sur les falaises entre la terrasse supérieure et la terrasse intermédiaire. Et les champs semés de diverses légumes, les maisons rurales et leurs beaux jardins ornementaux.

Information pratique et renseignements pour votre budget

  • L’entrée à l’aire protégée de Yara-Majayara compte un kiosque d’information où l’on paye les frais d’entrée. Pour aller au Mirador, le tarif est de 3 CUC. Pour les tours guidés du patrimoine archéologique, le prix est de 10 CUC.
  • La traversée en bateau à Boca de Miel pour arriver à l’entrée de l’aire protégée coûte 1 CUC (et 1 CUC au retour).
  • Les familles qui habitent l’aire protégée vivent de l’agriculture et, dans certains cas, de la pèche. Nous vous encourageons à accepter d’acheter des fruits que les gens locaux pourraient vous offrir: c’est une manière de soutenir leur revenu familial et de leur permettre de bénéficier de l’écotourisme et du tourisme durable.
  • Nous vous recommandons de porter un costume de bain, au cas où au retour vous aimeriez vous baigner à Playa de Miel, y compris à l’endroit où la rivière rencontre la mer.
  • Il est aussi recommandé d’apporter un casse-croûte: des sandwiches et des délices locaux tels les bacanes, les cucuruchos, du chocolat fait de cacao organique de la région, etc.
  • Si vous décidez de faire une excursion en bicyclette, la location d’un bon vélo à Baracoa pour un jour coûte entre 5 et 6 CUC. Villa Paradiso offre gratuitement à ses visiteurs des cartes cyclables de la région. Nous vous invitons à en apprendre davantage sur le vélotourisme ou cyclotourisme à Baracoa.

 


Activités, Baracoa, Tourisme Durable

Étiquettes : , , , , , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous