Villa Paradiso

Une maison d'hôtes unique : un agréable gîte à Baracoa, Cuba

Les plages de Baracoa: sauvages, paisibles, plaisantes!

Publié le 8 mai, 2017.


Pour beaucoup de gens à travers le monde, Cuba est synonyme de plages et de musique. Baracoa a tellement plus à offrir en termes de tourisme dans la nature, tourisme d’aventure, écotourisme (et musique!), mais notre région compte aussi de belles plages libres des foules bruyantes des grands complexes hôteliers.

Les plages de Baracoa sont pratiquement vierges et délicieuses. Si vous venez en juillet ou en août, vous les partagerez avec les gens de Baracoa, qui adorent une journée estivale à la plage en famille ou en compagnie d’amis locaux ou internationaux! Pendant la période hivernale, nos plages sembleraient n’attendre que votre arrivée et celle de vos compagnons de voyage…

Maguana, bijou au sable fin et à l’eau turquoise

La transparence de la mer à Playa Maguana et ses couleurs brillantes sont sans pareil dans la région. Le doux va-et-vient des vagues berce votre corps et c’est un plaisir de flotter dans ces eaux, à l’abri de courants marins grâce à une série de barrières de roches et de corail.

Le sable fin et clair vous invite à prendre une marche auprès des palmiers, des amandiers et des cocotiers, tandis que de petites vagues roulent pour venir s’écraser près de vous, caressant vos pieds.

Les gens locaux vous offrent de l’eau de coco fraîche : ils ouvrent la noix de coco devant vous et, lorsque vous aurez terminé de boire l’élixir, ils la coupent en deux et vous pouvez savourer la tendre chaire du coco. Ils vendent aussi des bombons au chocolat et de petits flacons de beurre de cacao, le tout fait à partir du bon cacao organique typique de la région de Baracoa.

Maguana, Baracoa, Cuba

Dans l’aire principale de Maguana, deux cafétérias et deux restaurants familiaux offrent du poisson et des fruits de mer frais, des mojitos et des pinas coladas ou de la bière. Ils louent des chaises de plage et des parasols pour se protéger du soleil.

Sur votre chemin de Baracoa à Maguana, vous traverserez la rivière Duaba, l’une des plus cristallines de Cuba, et le fleuve Toa, le plus volumineux du pays. La route s’avance parfois près du bord de la mer, traversant des grappes de maisons rurales, passant devant des fermes et à côté de deux petites baies.

Un après-midi à Maguana peut être la deuxième partie d’une journée qui commencerait par une visite au sentier d’interprétation socioculturelle du cacao, à Finca Duaba.

El Manglito, petites embarcations de pécheurs et poissons tropicaux colorés

El Manglito incarne la plage caribéenne détendue par excellence. Relaxez au soleil ou à l’ombre de palmiers, baignez-vous dans des eaux peu profondes, sirotez un mojito, une pina colada ou une bière et dégustez un délicieux repas au poisson ou aux fruits de mer frais au bord de la mer.

De petites embarcations de pécheurs partent et reviennent avec la pèche du jour ou flottent simplement sans but. Des femmes des maisons à proximité viennent à la plage pour vendre des sucreries typiques aux amandes et au caramel de sucre brun, de petits contenants d’huile de coco ou des bracelets artisanaux faits de semences locales.

Les eaux sont si peu profondes que vous pouvez vous avancer sensiblement dans la mer tout en prenant appui sur le sable. Tout au long de la barrière de corail, vous pourrez regarder des poissons tropicaux colorés très près de la plage.

Un après-midi à El Manglito peut être l’agréable deuxième partie d’une journée qui commencerait par une visite à une petite ferme familiale de cacao suivie d’une excursion matinale dans le Canyon de Yumurí.

Cajuajo, la plus sauvage et à l’écart

Ici, il n’y a ni chaises de plage ni parasols. Même pas des restaurants rustiques familiaux. Ici, vous trouverez seulement le sable et la mer, et vous n’aurez pas besoin de plus que cela pour apprécier la beauté du lieu. Peu de voyageurs viennent à Cajuajo, et son charme réside justement dans son emplacement caché et rarement fréquenté.

Situé entre la rocheuse Boca de Boma et la placide Baie de Mata, Cajuajo compte quelques foyers ruraux à proximité. Les gens locaux vous offrent de l’eau de noix de coco fraîche, et vous pouvez commander un repas typique de poisson ou de fruits de mer récemment péchés. Une autre option, si vous y allez accompagné de plusieurs personnes, est de commander un porcelet rôti lentement, à la façon traditionnelle cubaine.

Cajuajo peut être la deuxième partie d’une excursion de cyclisme rural profond qui commencerait par une visite à Cueva del Cacique, un site archéologique taïno situé à Boca de Boma. Ou bien, s’y rendre après avoir vécu l’expérience musicale et culturelle du nengón et du kiribá, des rythmes anciens de Baracoa, cultivés dans la zone d’El Güirito. Dans les deux cas, vous pourrez déguster la cuisine traditionnelle et unique de la région.

La plage Mapurisí, vraiment hors des sentiers battus…

Si vous aimez explorer des côtes intactes, diverses et éloignées des touristes, nous vous recommandons une randonnée longeant la mer dans la zone de Nibujón, aux confins du Parc National Alexandre de Humboldt. Il y a là la belle plage Mapurisí

Playa Mapurisí Beach • Baracoa Cuba

Information pratique et renseignements pour votre budget

  • Vous pouvez louer un taxi pour la journée pour aller à l’une ou l’autre des 3 plages: Maguana (30 CUC), El Manglito (25 CUC) ou Cajuajo (25 CUC). Le chauffeur s’ajuste à votre itinéraire et à votre heure de retour. Si vous faites l’excursion avec d’autres personnes, le coût devient plus accessible, bien sûr.
  • Une excursion à Maguana, à El Manglito ou à Cajuajo peut aussi se faire en bicyclette. Nos cartes cyclables de la région de Baracoa sont disponibles à un tel effet pour les visiteurs de Villa Paradiso. Le cyclotourisme à Baracoa est une option fort agréable pour la découverte de la région, et il s’inscrit aux merveilles dans la voie du tourisme durable et de l’écotourisme.
  • La location d’un bon vélo à Baracoa coûte entre 5 et 6 CUC pour un jour. Nous sommes en mesure de vous référer vers un commerce de location de bicyclettes offrant des vélos en très bon état.
  • Pour le repas à la plage, certains de nos visiteurs ont décidé d’apporter leur nourriture (des sandwiches, des bacanes, de cucuruchos, des fruits, des chocolats faits de cacao organique de la région, etc.). Mais vous pouvez aussi commander votre repas auprès des gens locaux dans ces plages, à un coût qui varie entre 5 et 12 CUC selon ce que vous aurez commandé.
  • Si vous allez à El Manglito, n’oubliez pas d’apporter vos lunettes de natation ou votre équipement de plongée libre (masque et tuba) pour apprécier des poissons tropicaux colorés auprès de la barrière de corail! Vous pouvez aussi louer l’équipement de plongée libre et prendre un guide qui vous montrera la meilleure voie vers la barrière de corail. Le prix est d’environ 8 à 10 CUC.

Activités, Baracoa, Tourisme Durable

Étiquettes : , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous