Villa Paradiso

Une maison d'hôtes unique : un agréable gîte à Baracoa, Cuba

De la micro-ferme bio de La Punta à notre table, que des légumes frais

Publié le 4 juin, 2017.


Composée de plats traditionnels et créatifs de Baracoa et de l’est de Cuba, notre cuisine offre à nos visiteurs une alimentation délicieuse et saine. Nous utilisons seulement des ingrédients frais achetés à de petits producteurs de la région.

Un de nos fournisseurs, Orlando Frómeta Labacena, est un micro-agriculteur bio qui fait des merveilles sur un très petit terrain en pleine ville.

Originaire de la municipalité voisine d’Imías, sur la côte sud de la province de Guantánamo, Orlando marie une femme de Baracoa et déménage ici en 2011. Il bâtit une maison pour sa famille. Dans ses valises, il amène le goût de cultiver des fruits, des légumes et des plantes médicinales. Surtout, il amène une solide conscience de l’importance de l’environnement et des rapports entre l’être humain et son espace de vie.

Un microprojet écologique citoyen est né

De la sorte, en 2012, il a décidé de s’occuper d’une petite surface de terre sur le bord de la baie de Baracoa, à quelques pas de chez lui et jouissant d’une belle vue sur le mont El Yunque. Pendant longtemps ce petit terrain avait été laissé à son sort. Et son triste sort avait fait de lui une décharge à ciel ouvert.

Orlando le nettoie et le prépare pour lancer un organopónico, un projet d’agriculture urbaine bio. Dans une petite ville comme Baracoa, avec seulement 45 000 habitants et bénie par un climat de pluies abondantes et un soleil puissant, la nature semble tout envahir. Aux yeux de voyageurs provenant de grands agglomérations citadines, cela paraîtra bizarre que de parler d’agriculture «urbaine» à Baracoa : ici, tout semblerait être simplement la campagne.

Remolachas • Beets • Betteraves – Baracoa, Cuba

Une variété de produits et une ancienne pratique de Baracoa

C’est ainsi qu’est né l’Organopónico de La Punta, la micro-ferme biologique de La Punta. La Punta est un des quartiers les plus anciens de Baracoa, gardé depuis 1742 par l’un des trois forts construits pour protéger la ville des attaques ennemies. Aujourd’hui, cette petite tranche de terre produit des poirées (bettes ou blettes), des betteraves, des carottes, de la laitue, du brocoli, des radis, du manioc ou cassave, de la ciboulette, des oignons verts…

Cette pratique de cultiver les terres contiguës aux maisons est aussi vieille que Baracoa elle-même. Au début du 16ème siècle, les familles de colons ont favorisé un tracé urbain tout particulier. Les maisons étaient étroites et, en arrière, elles comptaient un terrain également étroit et long où les gens cultivaient certains des produits végétaux nécessaires à l’alimentation des familles. Ce tracé reste intact au vieux centre-ville de Baracoa.

Des incitatifs et soutiens gouvernementaux: une heureuse façon de lancer un projet

Orlando raconte que le gouvernement cubain encourage la réutilisation de terrains abandonnés pour de petits efforts de production agricole à son compte. Il a lui-même bénéficié de tels soutiens, recevant des visites d’une spécialiste désignée par l’État, qui l’a conseillé sur les meilleures façons de préparer et de maintenir le petit terrain en vue d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

Organopónico • Organic garden • Jardin bio – Baracoa, Cuba

Des plantes médicinales et des méthodes écologiques de cultivation

Outre des légumes, des fruits et des herbes, Orlando cultive des plantes médicinales, Par exemple, la sauge, très bonne pour les affections des voies respiratoires; la verveine, pour contrôler la pression artérielle et le niveau de sucre dans le sang; la menthe, pour la bonne digestion et les migraines…

Tout dans cette micro-ferme bio jouit d’une santé remarquable. Les feuilles sont en excellent état: elles montrent une très bonne coloration et texture, et une belle vitalité. Nous demandons à Orlando s’il lui arrive d’avoir de dures batailles contre les parasites. Il sourit, car il sait à la fois qu’une telle bataille est incontournable, mais aussi comment mieux l’engager. Il nous raconte brièvement ses méthodes écologiques de contrôle : des substances tirées de plantes tel le tabac, la cardona (euphorbia lactea), le basilic, etc., tiennent les insectes et les vers à l’écart.

L’ouragan Matthew, un cauchemar désormais dans le passé

Au début d’octobre 2016, l’ouragan Matthew détruit la totalité des plantes d’Orlando. Certaines tarderont à revenir : il avait de jeunes citronniers et corossoliers (annona muricata), des plantes d’ananas, de tomates. Orlando affirme avec certitude que, avec un peu de tems, tout cela reviendra à la normale.

Il y a quelques jours, il a reçu la visite de représentants de la FAO, l’agence des Nations Unies pour les aliments et l’agriculture. Ils faisaient la tournée des 4 municipalités affectées par Matthew, constatant les progrès de la récupération suite aux efforts conjoints de l’ONU et du gouvernement cubain.

Du tourisme durable pour le développement local

Pour nous à Villa Paradiso, il a été merveilleux de rencontrer Orlando et d’établir des collaborations et des échanges avec ce passionné d’agriculture qui nous fournit des légumes et des herbes bio de toute fraîcheur. Nos visiteurs végétariens, végétaliens ou vegan (et aussi les autres!) apprécient la qualité de ses produits à notre table. Et nos achats contribuent au revenu de sa famille et au développement de sont projet.

Mojito • Hierbabuena • Mint • Menthe – Baracoa, Cuba

Le saviez-vous?

En 2016, le Fonds mondial pour la conservation de la nature (WWF) a identifié Cuba une fois de plus comme le pays numéro 1 sur le plan international en matière de développement durable.

Les Nations unies ont déclaré le 5 juin de chaque année comme la Journée mondiale de l’environnement. Ici, vous pouvez lire davantage sur cette occasion planétaire de souligner l’importance de cultiver une bonne relation avec la nature.

Nous vous invitions à lire cet article de la FAO, l’agence des Nationes unies pour les aliments et l’agriculture, pour en apprendre d’avantage sur la stratégie agricole cubaine des organopónicos.


Baracoa, Tourisme Durable, Villa Paradiso

Étiquettes : , , , ,

Contactez-nous